English | French | Webmail
Questions (FAQs) | Offres |   Agenda
(225) 22 52 81 81 firca@firca.ci

Actualité

Investir pour le futur, Anticiper, Innover

Quinze ans après sa création, le FIRCA s’offre un siège

« La Maison des Filières Agricoles », c’est l’affectueux nom que porte le désormais le siège social du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA), dont l’inauguration a été faite ce jeudi 2 août 2018 par le Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, qui avait à ses côtés des membres du gouvernement, les acteurs du monde agricole et les partenaires techniques et financiers.

L’histoire de la création du FIRCA nous enseigne qu’il a fallu attendre 10 ans de réflexion et d’actions avant que cet instrument professionnel en charge du financement pérenne des services agricoles (recherche appliquée, conseil-vulgarisation, formation et renforcement des capacités) ne vienne parachever la réforme du secteur, engagée avec la création de l’ANADER en septembre 1993 et du CNRA en avril 1998.

Exprimant sa joie de voir sa commune abriter le siège du FIRCA dont il a été l’un des Président du Conseil d’Administration, M. N’GOAN Aka Mathias, Maire de Cocody, a formulé le vœu d’un FIRCA encore plus dynamique, pour des organisations professionnelles agricoles plus fortes et des filières agricoles plus compétitives.


A sa suite et s’adressant au Premier Ministre, y le Président du Conseil d’Administration du FIRCA, AMOAKON Kouakou Banga, a quant à lui noté : « Nous nous souvenons que c’est sous votre autorité en tant que Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, et avec votre engagement personnel que les premières ressources ont été mobilisées auprès de la Banque Mondiale, pour financer le fonctionnement du Comité de Pilotage et de son Secrétariat Technique, ainsi que la mise en place de ses premiers organes ».

Il n’a pas manqué de saluer l’action des Administrateurs des mandats précédents et du mandat qui s’achève, d’une part, ainsi que l’action de ses prédécesseurs, les Présidents BEHI Benoît, NGOAN Aka Mathias et KOUADIO Fri, pour avoir tracé les sillons de l’implantation durable du FIRCA et la fourniture pérenne de services aux filières agricoles.

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa COULIBALY, a quant à lui rappelé que c’est en 2006, lors de la 15ème session du Conseil d’Administration tenue le 27 décembre, que l’idée de la construction d’un siège, objet de la rencontre de cet après-midi, a été entérinée. Le destin a bien voulu cette fois encore qu’il soit, en tant que Commissaire du Gouvernement, présent à la prise de cette décision qui 12 ans après devient une réalité merveilleuse, au vu de ce bâtiment beau et moderne, qui suscite la fierté et l’admiration du monde agricole.

Depuis cette date les différents conseils d’administration se mis à la tâche pour voir leurs efforts se concrétiser aujourd’hui, avec l’inauguration d’un siège flambant neuf. C’est pourquoi, Mamadou Sangafowa COULIBALY a invité ses pairs à se joindre à lui pour adresser des félicitations sincères au Conseil d’Administration du FIRCA, pour sa vision clairvoyante et pour le pilotage de la réalisation du bel édifice inauguré ce jour.

Cet édifice rappelons-le, dont la construction a démarré en janvier 2016, représente pour le Premier ministre, le fruit de la mutualisation des ressources et des efforts des filières agricoles.

Prétextant l’inauguration du siège du FIRCA aussi appelé « la Maison des Filières Agricoles »

Le Premier Ministre, a indiqué que cette cérémonie lui donne l’occasion de réaffirmer l’objectif premier du Gouvernement de relancer l’agriculture par le retour à l’investissement, notamment par le secteur privé, et par des réformes en vue d’en améliorer la gouvernance, et surtout d’accélérer la transformation structurelle de notre économie par l’industrialisation.


Selon lui, le Gouvernement ivoirien a bien compris la problématique du financement de la recherche, du conseil et de la formation agricoles, ce qui justifie la création du FIRCA dont le siège est situé dans la commune de Cocody.


«Le FIRCA est un exemple parfait d’outil professionnel né de la volonté de l’Etat d’accompagner les acteurs professionnels du secteur agricole. Cette démarche d’implication des acteurs et professionnels aux côtés de l’Etat représente une expérience unique dans notre espace CEDEAO, » a précisé Amadou Gon Coulibaly.


Le Premier Ministre a annoncé que le Gouvernement se sert du FIRCA comme instrument de coopération avec les autres pays de la sous-région. Il a d’ailleurs salué l’apport des partenaires au développement dans le financement de l’agriculture, tels que la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne, la FAO, le FIDA, la GIZ, les services de coopération des représentations diplomatiques et tous ceux qui œuvrent tous les jours aux côtés de l’Etat.


« Tous non seulement nous apportent leur soutien financier à la mise en œuvre des programmes agricoles, mais aussi dans la réflexion et la planification du développement en général et du développement agricole en particulier, » a-t-il ajouté.


Amadou Gon Coulibaly a rassuré toutes les filières agricoles que le Gouvernement continuera de garantir les mécanismes qui leur permettent de disposer de ressources stratégiques pour leur développement.


« Des challenges nouveaux vous attendent, par la mutualisation de vos ressources, notamment pour le financement de l’entretien des routes rurales, le financement de l’exploitation agricole, etc. Je ne doute pas un seul instant que les filières agricoles sauront relever ces nouveaux défis, en taisant leurs divisions internes et en faisant obstacle aux ambitions stériles de dirigeants professionnels qui ne servent pas toujours la noble cause des acteurs professionnels, » a déclaré le Premier ministre.