FAQs | Offres | Agenda | Webmail

Actualité

Investir pour le futur, Anticiper, Innover

Plus de 11 milliards de l’UE pour développer les Filières Manioc et Maraîchers

Plus de 11 milliards de l’UE pour développer les Filières Manioc et Maraîchers

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Sangafowa COULIBALY, a procédé le 2 Juillet 2018,  dans le village de Lolobo (à 10 km de Yamoussoukro) au lancement du Projet d’Appui au Développement des Filières Manioc et Maraîchers en Côte d’Ivoire (PRO2M), en présence de Son Excellence Monsieur Jean-François VALETTE, Ambassadeur de l’Union Européenne en Côte d’Ivoire, des autorités administratives et coutumières de la Région du Bélier, des bénéficiaires et des acteurs du secteur agricole.

Le lancement officiel du PRO2M s’est déroulé en 2 étapes. La première étape consacrée à l’atelier  national de lancement du projet a eu lieu dans la matinée à Yamoussoukro dans un hôtel  en présence de  bénéficiaires venus de plusieurs régions de la Côte d’Ivoire.

Afin de permettre aux bénéficiaires de comprendre les objectifs du projet, son fonctionnement et les avantages attendus du PRO2M, une présentation a été faite.  Il ressort de cette présentation que le PRO2M a l’ambition d’accroître sensiblement la production, la productivité et la rentabilité des exploitations qui seront impliqués en intégrant de façon novatrice la production, la transformation et la commercialisation des produits. Ainsi, l’offre de légumes et de manioc frais sera améliorée respectivement d’environ 34 000 tonnes et 150 000 tonnes dont 60 000 tonnes de produits transformés (attiéké et placali). Cette présentation et les échanges qui ont suivi ont permis aux bénéficiaires d’être officiellement informé et de s’approprier le projet.

La 2ème étape qui s’est déroulée à Lolobo, a été l’occasion pour les personnalités présentes  de partager la vision du PRO2M avec les populations ivoiriennes.

Les populations très heureuses de cette initiative de l’Etat de Côte d’Ivoire et de l’Union Européenne ont exprimé, par le biais de leur porte-parole, leur satisfaction quant au choix de leur localité pour le lancement du PRO2M qui leur permettra en tant que bénéficiaire d’améliorer leurs conditions de vie.

A la suite des interventions, une unité semi-industrielle de transformation de manioc en attiéké conduite par la coopérative «EDISSOU» a été visitée par les personnalités présentes. Cette visite a permis aux participants de découvrir quelques activités de transformation attendues du projet. Un point de presse a mis fin à la cérémonie de lancement du PRO2M.

Financé sur les ressources du 11ème FED, le PRO2M est un contrat de subvention à hauteur de 11 milliards F CFA signé avec l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement.