Le Fonds d’Appui à l’Investissement dans les Filières Agroalimentaires (FAIFA) est un fonds identifié dans la convention d’affectation n° AFD N° CCI 1434 01 F du 28 avril 2016 et mis en place par le projet FADCI-SSA pour accompagner les opérateurs des Filières Agroalimentaires ciblées (avicole, porcine, maïs, légume/maraîcher), dans les investissements nécessaires à une meilleure prise en compte de la Sécurité Sanitaire des Aliments (SSA) dans le processus de production, de transformation et de commercialisation des produits.

OBJECTIF DU FAIFA

L’objectif global du fonds est de permettre aux opérateurs agro-alimentaires d’intégrer la SSA et de potentialiser leurs échanges commerciaux en améliorant la crédibilité de l’origine Côte d’Ivoire.

INSTRUMENTS DU FAIFA

Le FAIFA est composé de deux (2) instruments, à savoir (i) le fonds de subvention aux projets d’appui aux investissements agroalimentaires, en matière de SSA, et (ii) le fonds de garantie à ces projets, sachant que les deux fonds sont sollicités conjointement lors des appels à projets.

Fonds de subvention

Ce fonds appuie le financement des projets pour la conformité aux règlements SSA ou la mise aux normes sanitaires alimentaires dans la chaîne des valeurs des quatre (04) filières pilotes. La durée de mise en œuvre de la phase pilote du FAIFA est de cinq (05) ans.

Le taux de subvention est compris entre 20% et 50% du coût total du projet soumis au FAIFA, avec un plafond fixé à 100 millions de FCFA. Il est déterminé en fonction de la nature du porteur (petite entreprise ou moyenne et grande entreprise) d’une part, et du montant du prêt demandé, d’autre part. Le fonds de subvention représente 32% du capital du FAIFA.

Fonds de garantie

Ainsi, tous les crédits qui répondent aux critères fixés sont automatiquement garantis à concurrence du pourcentage déterminé et dans les limites du Fonds.

Le taux de garantie octroyé par le Fonds de garantie est de 50% du montant du crédit consenti, dans une limite maximale de 100 millions de FCFA. Le fonds de garantie représente 68% du capital du FAIFA.

CAPITAL DU FAIFA

D’un montant total de deux milliards quatre-vingt-quinze millions (2.095.000.000) FCFA, le capital du FAIFA est reparti suivant le tableau ci-dessous :

CAPITAL DU FAIFA

Le FAIFA couvre :

  • les dépenses de conseils liées à la préparation et à l’exécution du projet ;
  • les dépenses liées aux formations et aux renforcements des capacités ;
  • les dépenses d’acquisitions de matériels et outillages neufs liés au projet ;
  • l’acquisition et/ ou la réhabilitation de biens meubles et immeubles liés au projet ;
  • les dépenses liées à l’exploitation.