Actualités

Actualité Institutionnelle

JAAD 2021, le FIRCA toujours présent aux grands événements du monde agricole

Après une année sabbatique due à la pandémie de la Covid-19, la 9ème édition des Journées de l’administration agricole délocalisée (JAAD) a débuté le jeudi 25 novembre 2021 dans le district du Zanzan, couvrant les régions du Gontougo et du Bounkani, sur le thème « Résilience du secteur agricole face à la pandémie de la Covid-19 ».  Couplée à la 41ème Journée mondiale de l’alimentation (JMA), la cérémonie d’ouverture s’est déroulée à la salle Coulibaly Fètigué de la mairie de Bondoukou, chef-lieu de la région du Gontougo. Elle était présidée par le Directeur de Cabinet Adjoint du Ministère d’Etat Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MEMINADER), Dr YAO N’Guettia René. Comme à son habitude depuis la première édition, le FIRCA était  aux côtés de son ministère de tutelle, à travers la présence d’une délégation conduite par le Président du Conseil d’Administration, M. KONE Kassoum, assisté par le Conseiller Technique du Directeur Exécutif, M. Jean-Paul LORNG. 

La cérémonie d’ouverture a été l’occasion de la présentation du bilan du secteur agricole de l’exercice 2020, par le Directeur Général de la Planification, des Statistiques et de la Prospective (DGPSP), Dr Nouhoun COULIBALY. A suivi une table ronde conduite par le Conseiller Technique Principal de la FAO, dans le cadre de la 41ème JMA sur le thème « Agir pour l’avenir : Améliorer la production, la nutrition, l’environnement et les conditions de vie », avec les interventions de la FAO, du PAM et de l’INADES.

La première journée des JAAD a été marquée par l’accueil chaleureux réservé par la grande famille du secteur agricole ivoirien au Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, par ailleurs Président des JAAD 2021, arrivé en début d’après-midi. Ont suivi les audiences accordées par le Ministre d’Etat Kobenan Kouassi ADJOUMANI aux autorités locales, structures sous tutelle et organisations œuvrant pour le développement agricole participant, dont le FIRCA.

La deuxième journée, a eu pour centre d’intérêt la visite du centre de formation professionnelle de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de Bouna, par le Ministre d’Etat. Au nombre des structures qui l’accompagnaient, figurait le FIRCA.

La visite de ce chantier, démarré en janvier 2020, a été guidée par le Coordonnateur du projet, M. KOUAKOU Kouamé Benoit, qui a souligné que ce centre vise à améliorer l’offre de formation, augmenter l’accès à l’enseignement agricole, améliorer l’environnement scolaire et délivrer une formation en adéquation avec les potentialités socio-économiques de la région du Bounkani.

Satisfait de l’état d’avancement des travaux, le Ministre d’État ADJOUMANI a qualifié ce centre de “joyau architectural”, qui offrira la possibilité aux jeunes de la région ou venant d’autres régions du pays se former aux différents métiers de l’agriculture (production végétale et foresterie, élevage et production halieutique).

En marge de cette visite et de l’audience du ministre qui a suivi, le Président du Conseil d’Administration du FIRCA, M. KONE Kassoum, a rappelé que la formation aux métiers agricoles est un axe d’action majeur de l’institution.

Il est convaincu, avec la construction de ce centre, que de nombreux jeunes qualifiés, à l’issue de leur formation dont les curricula intègrent l’initiation à l’entrepreneuriat, pourront mettre en œuvre des stratégies novatrices de production et commercialisation dans ces secteurs porteurs, et ainsi contribuer à la lutte contre le chômage et la pauvreté dans le district du Zanzan.

La troisième journée était celle de la cérémonie de clôture de la 9ème édition des JAAD. Véritable fête agricole, symbolisée par le défilé des différents groupements qui ont effectué massivement le déplacement, cette dernière journée a été l’occasion pour le Ministre d’Etat ADJOUMANI, de procéder à la remise d’un important lot de matériel de travail aux acteurs de la filière agricole du district du Zanzan.

Ce matériel comprenait 15 véhicules de type 4X4, des motos et du matériel informatique destinés à l’administration agricole décentralisée, estimés à près de 360 millions F CFA, 200 T d’engrais et des semences, d’un montant de 300 millions FCFA, une unité de transformation de manioc à Pala (Tanda), d’un coût de 45 millions FCFA, et une centaine de tricycles à hauteur de 174 millions FCFA. Ces dons s’inscrivent dans le cadre du projet d’appui au secteur agricole (PASA).

Selon le Ministre d’Etat, cette remise de matériel a pour but de consolider les acquis des projets en cours dans la région, dans le cadre du Programme national d’investissement agricole (PNIA 2). Il s’agit notamment des projets de promotion de la compétitivité de la chaine des valeurs de l’anacarde (PPCA), d’appui au développement des filières manioc et maraichers (PRO2M), d’appui à la relance des filières agricoles (PARFACI), ainsi que celui de la filière agroalimentaire durable et du Programme de production de riz. Le tout, pour un montant cumulé de plus de 200 milliards FCFA.

Il s’est félicité de la création de neuf agropoles couvrant toute la Côte d’Ivoire qui sont des outils agissant comme des leviers de croissance, qui constituent des zones de stabilité économique. Ces agropoles seront dotés de ressources financières pour permettre de réaliser des investissements communs spécifiques, publics et privés afin d’assurer le renforcement des systèmes de production face aux chocs climatiques au niveau de chaque région, a-t-il conclu, avant de procéder à la visite des nombreux stands d’exposition installés à l’occasion.

Dressant le bilan de la participation de son institution, le Président KONE Kassoum, a dit toute sa joie et sa fierté de voir le FIRCA occuper sa place aux côtés du Ministère d’Etat, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, pour jouer sa partition.

Notons que les JAAD sont une initiative majeure du MEMINADER, qui offre une tribune unique au département ministériel pour faire la promotion de sa politique et permet de rapprocher l’administration centrale des acteurs locaux, afin de résoudre au cas par cas, les préoccupations des producteurs et autres acteurs des différentes régions du pays, selon leurs spécificités.

Ainsi, à l’instar des organisations professionnelles agricoles (OPA) et des autres structures sous tutelle, le FIRCA a pris une part active à ces journées, en vue d’apporter une contribution significative, pour une agriculture ivoirienne durable et compétitive.

 

 

X