Présentation

Le projet sur le « Renforcement des capacités SPS en Afrique pour atténuer les effets nocifs des résidus de pesticides dans le Cacao et maintenir l’accès au marché », en abrégé Projet SPS Cacao Africain, a été initié par l’Organisation internationale du cacao (ICCO) depuis 2010, en collaboration avec les cinq pays producteurs importants de Cacao en Afrique, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria et Togo.

Le projet tente de répondre aux besoins des pays importateurs et consommateurs de Cacao, notamment :

  •  Les exigences en matière de sécurité sanitaire des aliments dans l’UE, aux USA et au Japon qui ont conduit à la mise en place de réglementations sur les LMR et les mycotoxines (OTA, HAP, AGL, etc.).
  •  La capacité des pays producteurs à se conformer aux exigences sanitaires et phytosanitaires internationales dans le Cacao.
  •  La capacité des pays producteurs menaces sérieuses sur l’accès du Cacao d’origine africaine au marché mondial.

Objectif visé

L’objectif général du Projet SPS Cacao Africain est de préserver l’accès au marché international des fèves de Cacao produites en Afrique à travers le renforcement de la capacité SPS, afin de produire du Cacao de bonne qualité, conforme aux réglementations et législations internationales en vigueur sur les résidus de pesticides et autres substances nuisibles.

Cible

Le projet a pour cible les structures et organisations suivantes :

  • Autorités responsables de la réglementation, de l’homologation et de l’utilisation des pesticides ;
  • Instituts responsables des expérimentations de pesticides sur le Cacao ;
  • Autorités et Laboratoires responsables de l’analyse des Résidus de pesticides, des mycotoxines et autres contaminants chimiques dans le Cacao ;
  • Autorités nationales responsables des contrôles des importations de pesticides et des exportations de fèves de Cacao ;
  • Producteurs de Cacao et leurs organisations ;
  • Applicateurs de pesticides sur le Cacao et leurs organisations ;
  • Acheteurs de Cacao et leurs organisations ;
  • Exportateurs de Cacao et leurs organisations ;
  • Toute autre organisation ou structure concernée par le sujet.

Composantes

Les activités du projet sont regroupées en six (06) composantes :

  • Composante 1 : Sensibilisation des producteurs et autres acteurs de la filière Cacao sur les normes SPS dans le Cacao.
  • Composante 2 : Accroissement de la capacité des parties prenantes à appliquer la composante des BPA et les BPE pour un emploi rationnel des pesticides.
  • Composante 3 : Accroissement de la capacité institutionnelle nationale à suivre et faire appliquer les normes SPS dans le secteur cacaoyer.
  • Composante 4 : Renforcement de la collaboration régionale pour favoriser la capacité institutionnelle de chaque pays à appliquer les normes SPS dans le secteur cacaoyer.
  • Composante 5 : Atelier d’Evaluation et de diffusion des résultats du projet.
  • Composante 6 : Gestion, supervision et évaluation du projet.

Résultats attendus

A la fin de ce projet, les résultats attendus devraient être :

  • La sensibilité accrue des principaux acteurs de la filière cacao aux SPS;
  • La capacité accrue des parties intéressées à appliquer les BPA et les BPE;
  • La capacité institutionnelle accrue à faire appliquer les mesures SPS au niveau national;
  • La collaboration régionale renforcée pour mettre en application les mesures SPS.