Présentation du projet Externalisation du Conseil Agricole dans la Filière Coton

Programmes conventionnés

Bailleurs

Union Européenne/Filière Coton

Montant

6 383 309,65 euros / Part UE : 3 200 000 euros

4 187 176 648 FCFA/ Part UE : 2 099 062 400 FCFA

Durée

24 mois

Personne contact au FIRCA

M. EHOUMAN Anderson

Chargé de Programmes Coton,   Email: ehouman@firca.ci

Objectifs

Objectifs globaux :

  • Améliorer la productivité des exploitations
  • Améliorer les revenus des exploitants agricoles
  • Lutter contre la pauvreté dans les zones productrices de coton
  • Relancer durablement la Filière Coton

Objectif spécifique :

Mettre en place un schéma durable d’organisation technique et financière du conseil agricole assurant la transparence des coûts et le contrôle de qualité de cette prestation.

Cibles

  • Producteurs de coton et cultures associées,
  • Prestataires de conseil agricole (sociétés cotonnières, Unions interrégionales coopératives ou autres)

Résultats attendus

  • Le dispositif de conseil agricole contractualisé est fortement consolidé
  • Les capacités des superviseurs sont renforcées
  • Les capacités des producteurs sont renforcées
  • Les besoins d’appui technique des producteurs sont mieux connus
    et pris en compte
  • Les prestations de conseil agricole sont suivies et évaluées
  • La gestion du projet est bien assurée

Principaux résultats

En ce qui concerne le niveau de réalisation des objectifs globaux, on peut retenir au terme du projet, les éléments suivants :

  1. Au niveau de l’amélioration de la productivité des exploitations : le rendement à l’hectare a progressé de 6 %, passant de 1 023 kg/ha de coton graine à 1 086 kg/ha, contre 1 200 kg/ha attendu. Plus de la moitié des producteurs (51 %) produisent au moins 1 000 kg/ha et 34 % ont dépassé l’objectif du projet fixé à 1 200 kg/ha (contre 29 % la campagne précédente). La production a progressé de 29 % atteignant le chiffre record de 450 138 tonnes.
  2. Au niveau de l’amélioration des revenus des exploitants agricoles : le revenu brut total distribué aux producteurs a progressé de 20 %, atteignant
    110 561 707 124 FCFA au cours de la campagne 2014-2015, contre 92 113 022 010 FCFA au cours de la campagne 2012-2013 (avant le projet). Le revenu brut par producteur qui est de 911451 FCFA par an, a progressé de 3 % par rapport à la campagne 2012-2013.

En ce qui concerne le niveau de réalisation des objectifs spécifiques, les actions conduites peuvent être résumées comme suit :

  • Résultat 1: au cours des deux campagnes agricoles, les contrats ont été signés avec les cinq structures éligibles dont la liste validée par le Conseil du Coton et de l’Anacarde, a été transmise en début de chaque campagne au FIRCA par INTERCOTON, conformément à la procédure décrite dans le contrat de subvention. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 100 %.
  • Résultat 2: les capacités de l’ensemble des superviseurs du conseil agricole ont été renforcées. Au cours de la campagne 2013-2014, 56 superviseurs ont été formés en 3 sessions de formation (andragogie ou pédagogie active, organisation du travail et vulgarisation agricole). A la deuxième campagne 2014-2015, 59 superviseurs ont été formés en 4 sessions (vulgarisation agricole, mécanisation et défense et restauration des sols, gestion administrative et la motivation du personnel, méthodes de lutte contre les ravageurs du cotonnier). Un comité d’experts a été mis en place pour la conception du guide du conseiller agricole et du manuel du producteur. Le guide du Conseiller Agricole a été édité en 1 400 exemplaires contre 1 000 prévus et le manuel du producteur de coton en 100 000 exemplaires contre 20 000 prévus. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 88 %.
  • Résultat 3: Durant les deux campagnes du projet, les prestataires du conseil agricole ont organisé 726 419 Journées Formation (JF) à l’intention des producteurs. Les formations ont porté sur des thèmes variés allant du semis à la récolte et au stockage du coton. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 100 %.
  • Résultat 4: les besoins d’appui technique des producteurs ont été recensés à travers l’organisation deux réunions-bilans, le 18 mars 2014 et le 28 avril 2015 à Bouaké et 17 ateliers de restitution (sur 20 prévus) dans les principales zones de production, avec la participation de 1 197 producteurs. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 85 %.
  • Résultat 5 : Quatre missions de suivi-évaluation interne ont été organisées avec des consultants indépendants, avec la participation de l’INTERCOTON, du MINAGRI et du Conseil du Coton et de l’Anacarde. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 100 %.
  • Résultat 6: tous les organes du projet (cellule de coordination, comité de suivi technique) ont été mis en place et ont fonctionné. Quatre réunions du comité de pilotage ont été organisées en décembre 2013, en mai et novembre 2014 et août 2015. Les activités liées à ce résultat ont été réalisées à 100 %.