Contribution du FIRCA à la mise en œuvre des programmes de la Filière Porcine

Financement des Programmes de Développement des Filières Agricoles

Programme de développement de la filière

Objectif du Programme

Le Programme de développement de la Filière Porcine, à conduire par le FIRCA sur la période 2017-2022, a pour objectif général d’améliorer l’intégration et la compétitivité de la Filière Porcine nationale.

Résultats attendus

L’impact attendu de la mise en œuvre du Programme 2017-2022 de la Filière Porcine est : « La Filière Porcine nationale est compétitive ».

Trois (03) effets sont escomptés de la mise en œuvre du Programme de développement de la Filière Porcine.

Effet 1 : La productivité de la filière est améliorée

Effet 2 : Le niveau de professionnalisation de la filière porcine est renforcé

Effet 3 : La consommation des produits porcins est promue.

Activité

Pour atteindre les objectifs et les résultats visés par le Plan de développement de la Filière Porcine, sur la période 2017-2022, des actions-projets ont été identifiées pour être mises en œuvre. Ces actions-projets sont libellés comme suit :

Effets Actions-projets
Effet 1 : La productivité de la filière est améliorée 1-    Renforcement du Conseil Agricole dans la Filière Porcine
2-    Mise en place du Conseil de Gestion dans la Filière Porcine
Effet 2 : Le niveau de professionnalisation de la filière porcine est renforcé 3-    Renforcement de la structuration de la Filière Porcine
4-    Renforcement des capacités des organisations professionnelles
Effet 3 : La consommation des produits porcins est promue 5-    Appui à la commercialisation des produits porcins
6-    Amélioration de la sécurité sanitaire des produits porcins
7-    Appui à la transformation

Evolution des cotisations de la filière

Liste des projets mis en oeuvre

Projet Année
Recensement  national des éleveurs modernes de porcs 2007
Etude de faisabilité pour la création d’un centre de gestion pour l’APPORCI 2007
Amélioration génétique porcine 2008-2016
Etude de faisabilité pour la création de l’interprofession porcine 2010
Formation des vendeuses de viande porcine à la comptabilité simplifié 2011
Mise au point de formules alimentaires pour l’alimentation des porcs modernes en CI 2012 – 2014
Actualisation de programmes de prophylaxie en élevage de porcs modernes en Côte d’Ivoire 2012 – 2013
Appui à la production porcine (fonds de garantie, points de vente, cellule technique INTERPORCI, formation des acteurs, promotion) 2014 – 2018
Elaboration du Répertoire des métiers 2014 – 2016

Résultats significatifs

  • Amélioration génétique porcine : (i) mise en place d’une ferme d’amélioration génétique porcine à Azaguié, (ii) installation de 9 multiplicateurs (dont 3 femmes) à Azaguié (2), Bouaflé, Korhogo, Bouaké, Abengourou, Man, Daloa et Yamoussoukro avec 124 reproducteurs améliorés, (iii) mise à disposition de 117 éleveurs (dont 22 femmes) de 504 géniteurs, et (iv) formation de 29 personnes à la technique de l’insémination artificielle
  • Mise au point de formules alimentaires performantes et compétitives pour l’alimentation des porcs modernes en Côte d’Ivoire : 4 formules relatives aux « aliment verrat et truie vide », « Aliment truie gestante » « Aliment truie allaitante » et « Aliment pour porc à l’engrais »
  • Elaboration et diffusion d’un Guide des bonnes pratiques de production en élevage de porcs
  • Elaboration et diffusion du programme sanitaire de l’élevage porcin en Côte d’Ivoire
  • Appui à la création de l’interprofession porcine (INTERPORCI)
  • Mise en place au sein de l’INTERPORCI d’une cellule de suivi technico-économique des élevages porcins
  • Formation de (i) 151 vendeuses de viande porcine aux bonnes pratiques d’hygiène dans la commercialisation de la viande porcine, ii) 401 éleveurs en biosécurité et en gestion technico-économique d’une exploitation porcine et (iii) 98 responsables de 34 organisations de la filière porcine à la gestion coopérative et à l’esprit associatif.
  • Construction de 8 points de vente de la viande porcine dans les localités de Bouaké, Bouaflé, Man, Yamoussoukro, Daloa, Abengourou, Abobo et Korhogo.