Contribution du FIRCA à la mise en œuvre des programmes de la Filière Cola

Financement des Programmes de Développement des Filières Agricoles

Programme de développement de la filière

Le colatier est cultivé pour la richesse de ses noix en constituants fonctionnels comme la caféine, les polyphénols, etc. Ainsi, la noix de cola est utilisée dans plusieurs domaines dont l’alimentation, la cosmétique et la pharmacopée…

Autrefois produit de cueillette, l’on note un intérêt croissant des producteurs qui mettent, de plus en plus, en place des plantations de colatier en culture pure. La plupart de ces plantations se concentrent dans cinq principales régions : les Régions des Lagunes (Sikensi), de l’Agneby-Tiassa (Azaguié, Agboville), de l’Indénié (Abengourou et Bettié), du Sud-Comoé (Mafféré et Bianouan) et du Bas Sassandra (San-Pédro).

Partie de l’informel, l’interprofession de la Filière Cola de Côte d’Ivoire, « INTERCOLA » a été reconnu par décret n° 2018-716 du 12 septembre 2018. Cette filière, ne disposant pas de programme de développement soutenue par l’Etat, est confrontée à des difficultés tant au niveau de la production, de la transformation que de la commercialisation.

Evolution des cotisations de la filière

La Filière Cola ne faisant pas partie des filières cotisantes, le financement de ses projets se fait sur la Caisse de Solidarité. Ainsi, de 2009 à 2018, 425 656 118 FCFA ont été mis à disposition pour réaliser les projets au profit de la Filière Cola.

Liste des projets mis en oeuvre

Dans l’objectif de contribuer à son développement, le FIRCA a en accord avec les acteurs, financé des actions/projets au profit de la Filière Cola dans les domaines des études d’accompagnement, de la recherche appliquée et du renforcement des capacités des acteurs.

Les projets en cours :

  • Projets de recherche

 

  • Amélioration de l’itinéraire technique du colatier
  • Amélioration et création variétale du colatier

 

  • Projets d’appui aux OPA

 

  • Appui à l’opérationnalisation de l’INTERCOLA
  • Appui à la mise en place du système de commercialisation
  • Appui à la mise en place de cotisations professionnelles

Résultats significatifs

 

  • Projets de recherche
  • 05 fiches techniques de technologies éprouvées ont été produites en vue d’améliorer la productivité des vergers par des techniques culturales adaptées au colatier.
  • Pré germination des semences de colatier (avec la technique de levée de la dormance)
  • Conduite de la pépinière de colatier
  • Conduite des parcelles de colatier
  • Taille de rabaissement
  • Opérations de récolte et post-récolte de la cola

 

  • Des actions sont en cours pour la mise à disposition de matériel végétal performant. Les résultats intermédiaires obtenus à ce jour sont :

 

  • 301 accessions paysannes avec de bonnes performances agronomiques collectées et multipliées par bouturage en vue de renforcer le potentiel génétique du colatier en Côte d’ivoire ;
  • Mise en place d’une collection de 1 ha à Divo avec 77 accessions, de deux collections à Man (0,75ha) avec 79 accessions et une collection à Abengourou (1 ha) avec 49 accessions ;
  • Un bio-pesticide (Top Bio) inhibant efficacement la croissance des moisissures avec une faible toxicité a été proposé pour réduire les pertes post-récoltes

 

  • Des barquettes en polystyrène ont été proposées pour améliorer le conditionnement en lieu et place des paniers en rotin

 

  • Un diagramme révisé du processus de traitement de la noix de cola suivant la norme BRC a été proposé.

 

  • Etudes d’accompagnement

 

  • Un Plan Stratégique de Développement (PSD) 2017-2020 de la Filière Cola servant de boussole au développement de la filière a été élaboré, à la suite d’un bilan diagnostic établi en 2009. Ce PSD 2017-2020 comporte un portefeuille de 25 projets/actions projets dans les domaines de l’Organisation de la Filière, de la Production, de la Commercialisation, du Financement, de la Conservation et de la Transformation.

 

  • Un cadre formel d’organisation de la collecte, de la commercialisation et de l’exportation de la noix de cola à partir d’une analyse pertinente du système de commercialisation existant a été proposé à la suite d’étude du système de commercialisation intérieure de la cola.

 

  • Appui aux Organisations Professionnelles Agricoles

 

A travers ce projet, chaque année, le FIRCA mène des actions au profit de la Filière Cola dans l’objectif de contribuer à son organisation, de l’aider ainsi à sortir de l’informel et de la rendre plus performante. Il s’agit de la formation des dirigeants à la gestion coopérative, du financement de tournées d’investiture des délégués régionaux et départementaux et de l’Assemblée Générale Constitutive de l’Organisation Interprofessionnelle Cola.

  • L’ensemble de ces actions, conjuguées avec celles des acteurs de la filière, ont permis d’obtenir la reconnaissance par le gouvernement ivoirien de l’INTERCOLA par décret n° 2018-716 du 12 septembre 2018.

 

  • En vue de l’opérationnalisation de l’INTERCOLA et de la mise en place d’un cadre formel de mobilisation des ressources suite à sa reconnaissance, les actions du FIRCA en direction de la Filière Cola portent sur :
  • Appui pour la mise en place de dix (10) représentations régionales de l’INTERCOLA, par le financement d’une tournée d’information et de sensibilisation des producteurs et des commerçants-exportateurs dans les zones de production et de transit de la cola pour permettre une adhésion et une forte implication des acteurs. Ces représentations auront pour rôles, d’appuyer le développement de la filière et d’assurer le suivi de la commercialisation intérieure, ainsi que les flux de cola à l’export.

 

  • Appui à la mise en place d’un fonds pérenne pour le financement des activités de la Filière Cola. Le FIRCA a élaboré et introduit un décret portant institution de la cotisation professionnelle sur le kilogramme de noix de cola sur la période quinquennale 2019-2023, à la suite de concertations avec les acteurs de la filière, conformément à la procédure en la matière.

 

  • Appui institutionnel à l’INTERCOLA sur la période d’avril 2019 à mars 2020 dans l’objectif de contribuer aux charges de fonctionnement de l’INTERCOLA pour le déploiement du dispositif de suivi de la commercialisation et de mobilisation des ressources pérennes de la filière.