+225 22 52 81 81 firca@firca.ci WEBMAIL

Projet de Relance de la Recherche Cotonnière (PRRC)

I. OBJECTIFS DU PROGRAMME 

Le programme contribue à la réalisation des deux objectifs globaux ci-après :

  1. lutter contre la pauvreté dans les zones productrices de coton
  2. relancer durablement la filière coton.

De façon spécifique, le programme vise l’introduction dans les exploitations cotonnières d’innovations produites par la recherche agronomique en vue d’augmenter le revenu des producteurs de coton.

II. COMPOSANTES DU PROGRAMME

Le Programme se compose de 11 projets et d’une composante « suivi et gestion du programme ». Les 11 projets sont libellés comme suit :

  • Projet1 : Adaptation des nouvelles variétés de cotonniers aux différentes conditions agro-écologiques
  • Projet 2 : Etude de faisabilité du Coton Génétiquement Modifié (CGM)
  • Projet 3 : Gestion Intégrée des Nuisibles Emergents du Cotonnier en Côte d’Ivoire
  • Projet 4 : Techniques d’Application Foliaire des Insecticides sur cotonniers
  • Projet 5 : Amélioration des itinéraires techniques en fonction de l’évolution du climat dans les zones de production cotonnière
  • Projet 6 : Diagnostic et correction de la fertilité des sols dans les systèmes de culture Coton-Vivriers
  • Projet 7 : Utilisation de légumineuses alimentaires et de plantes de couverture
  • Projet 8 : Suivi de l’enherbement et recherche de méthodes efficaces de gestion des mauvaises herbes dans des systèmes de culture à base de cotonnier
  • Projet 9 : Réhabilitation des Postes d’Observation (PO) en zones de production cotonnière
  • Projet 10 : Transfert de connaissances de la recherche au conseil agricole
  • Projet 11 : Mission d’observation des exploitations cotonnières

La composante « Suivi et gestion du programme » regroupe les actions de (i) suivi et évaluation des activités de recherche cotonnière par le FIRCA et (ii) les activités de gestion du programme.

III. RÉSULTATS ATTENDUS 

Le projet sera exécuté sur une période de 37 mois et devra permettre d’atteindre les résultats ci-après :

  1. De nouvelles variétés de coton, résistantes à certaines maladies sont mises à la disposition du dispositif de multiplication semencière et la connaissance des CGM est améliorée.
  2. Des bonnes pratiques agricoles sont mises au point et mises à la disposition des structures d’encadrement agricole
  3. Les postes d’observations des zones cotonnières sont réhabilités
  4. Les capacités des producteurs et des agents des services de conseil agricole sont améliorées
  5. La connaissance des données techniques et économiques des exploitations cotonnières permet d’améliorer l’offre de services aux producteurs
  6. Le projet est bien géré.

IV. LES ORGANES DE GESTION DU PROJET

Le Comité de pilotage
Le Comité de pilotage est composé de l’ONS, du MINAGRI à travers la DGPSA, du Conseil du Coton et de l’Anacarde, de l’INTERCOTON et du FIRCA.
La Délégation de l’Union Européenne (DUE) est invitée à toutes les réunions du comité, en tant qu’observateur.
La présidence est assurée par le MINAGRI, le Secrétariat par le FIRCA.

Son rôle est de :
donner les grandes orientations du projet
examiner l’avancement des activités du projet et en évalue les résultats sur la base des rapports communiqués par la cellule de coordination du projet, ainsi que la programmation des activités ;

Émettre des recommandations à l’attention de l’ONS et de la DUE lorsque des décisions majeures ayant des implications budgétaires ou contractuelles doivent être prises ;

Valider les rapports de suivi/évaluation du projet, les CR du comité de suivi technique, les rapports techniques et financiers du FIRCA ainsi que les rapports intermédiaires ou finaux établis par les institutions de recherche ou prestataires chargés des activités opérationnelles.

Le Comité de Suivi Technique (CST)

Le CST est composé du MINAGRI à travers la DGPSA, du Conseil du Coton et de l’Anacarde, du FIRCA, de l’INTERCOTON, de l’APROCOT-CI et de la Fédération des producteurs de coton (en remplacement de l’AFFICOT-CI). Il se réunit de façon trimestrielle. Le secrétariat du CST est assuré par le coordonnateur du projet ou son adjoint.
Son rôle est de :
valider les programmes de travail des prestataires chargés des activités opérationnelles.
Contribuer à la rédaction et validation des termes de référence pour le recrutement des prestataires.
Contribuer à la rédaction et validation des termes de référence pour les prestataires chargés des missions de suivi.
Analyser les rapports intermédiaires ou finaux établis par les prestataires chargés des activités opérationnelles. Il fait éventuellement modifier ou compléter ces rapports avant leur soumission au comité de pilotage. Le CST formule des avis ou observations sur ces rapports à l’attention du comité de pilotage.
Le secrétaire du CST rédige les rapports techniques concernant l’avancement du projet.

Le Comité des Agréments et des Marchés (CAM) est le service du FIRCA chargé de la conduite des appels d’offres et de l’attribution des marchés. Dans le cadre du présent projet, ses tâches sont les suivantes :
Le CAM valide les dossiers d’appel d’offres préparés par le gestionnaire, en veillant au respect des dispositions prévues dans le contrat (Procédures de passation des marchés) ;
Le CAM conduit l’analyse des offres ; à cet effet, il constitue à chaque fois un groupe d’analyse ad hoc constitué de cadres du FIRCA et éventuellement de membres du CST ou d’experts contractualisés pour l’occasion.
Le CAM valide et signe le rapport d’analyse des offres, préparé par le gestionnaire du projet et comprenant une proposition d’attribution de marché.

Le service de Suivi/Evaluation (SSE) est le service du FIRCA chargé des activités de suivi et d’évaluation. Dans le cadre du présent projet, ses tâches sont les suivantes :

  • Le SSE prépare les termes de référence des prestations de suivi et d’évaluation et les soumet à la validation du CST ;
  • Le SSE participe à l’analyse des offres pour les prestations de suivi ou d’évaluation ;
  • Le SSE assure les diligences qui permettent le bon déroulement des missions de suivi ou d’évaluation.

La cellule de coordination du projet est composée de :

  • un coordonnateur, qui est le Directeur du Département Cultures d’Exportation et Productions Forestières du FIRCA, mis à disposition du projet par le FIRCA ;
  • un coordonnateur adjoint, qui est le Chargé de programme Coton du FIRCA, mis à la disposition du projet par le FIRCA ;
  • un gestionnaire et un assistant-comptable recrutés pour les besoins du projet.