(225) 22 52 81 81 firca@firca.ci English Français

Investir pour le futur, Anticiper, Innover

Le FIRCA au côté du MINADER pour promouvoir le secteur agricole ivoirien au SIA 2017

Samedi 25 février, Parc d’exposition de Paris. Une foule hétéroclite se bouscule à l’entrée, dans une ambiance de fanfare : le Salon International de l’Agriculture (SIA) de Paris, « la plus grande ferme de France », vient de voir ses portes ouvertes par le président François Hollande.

Pour l’édition 2017 de ce rendez-vous annuel considéré comme la grande messe du secteur agricole français, la Côte d’Ivoire a répondu présent à l’invitation, et au nombre des institutions la représentant, le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA).

C’est une délégation ivoirien nombreuse et diversifiée, qui est venu soutenir l’initiative de coopération agricole ivoiro-française de son autorité de tutelle, M. Mamadou Sangafowa, Ministre de l’agriculture et du développement rural (MINADER), fait la veille Commandeur dans l’ordre du mérite agricole français.

La délégation du FIRCA, au nombre de sept (7), était conduite par le Conseiller Technique, M. N’diaye Oumar. L’équipe, arrivée la veille au matin, était au grand complet à la cérémonie d’ouverture des stands, officiée par le MINADER, qui a eu l’amabilité de visiter tous les stands ivoiriens, dont celui du FIRCA.

Après quoi, il a fallu entretenir les visiteurs, essentiellement des producteurs, commerçants et entrepreneurs, en quête de bonne information, de marchés et désireux de nouer des contacts utiles. Et pour le compte du FIRCA, toute la délégation s »est prêtée au jeu, jusqu’en fin d’après-midi.

La journée s’est achevée dans la bonne humeur, par une animation musicale dont seuls les ivoiriens ont le secret, et qui a emballé visiteurs et exposants, où se mêlaient rires, pas de danses et ballet improvisé dans les couloirs. Toutes choses qui ont débouché sur un attroupement autour des stands ivoiriens.

Notons que le SIA est à sa 54e édition et qu’il est prévu accueillir plus de 600.000 visiteurs, pendant un peu plus d’une semaine. C’est l »occasion pour les agriculteurs et éleveurs, de parler de leurs produits, leur métier, etc. Son pendant ivoirien est le SARA, dont l’édition 2015 a connu un franc succès, et qui ouvrira ses portes en novembre prochain.\r\n\r\nIl faut aussi rappeler que le FIRCA est un organisme privé d’utilité publique sous tutelle du MINADER, chargé depuis 2003 du financement pérenne des activités de recherche et de conseil agricoles. L’institution jouit d’une solide expérience et d’une excellente réputation, ce qui lui a valu la confiance plusieurs fois renouvelée des autorités et partenaires techniques et financiers, en tant que maître d’œuvre dans la conduite de projets d’envergure (PPAAO/WAAPP, PRRC, ECAFC, FADCI…).