Concours de l’Innovation Agricole Durable

PREMIÈRE EDITION DU CONCOURS DE L’INNOVATION AGRICOLE DURABLE (CIAD)

 

I. Contexte et justification

A l’horizon 2040, la population de la Côte d’Ivoire aura dépassé 50 millions d’habitants. L’agriculture ivoirienne devra être apte à faire face à cette croissance démographique et à nourrir toute la population. Dans un contexte de réduction des terres disponibles pour l’agriculture, de nouvelles méthodes de production innovantes, durables et socialement responsables devraient être adoptées. Conscient de ces enjeux, l’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de la création d’un Fonds pour le financement de l’Innovation Agricole Durable, dans le cadre du 2ème Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). A cet effet, la Côte d’Ivoire et l’AFD ont signé le 28 avril 2016, la convention AFD N° CCI 1434 01F d’affectation du programme Filières Agricoles Durables de Côte d’ivoire (FADCI).

Le Fonds Compétitif pour l’Innovation Agricole Durable (FCIAD), d’un montant de 5 milliards de FCFA, devrait, à travers le financement de projets de recherche appliquée porteurs d’innovations et le Concours de l’Innovation Agricole Durable (CIAD), contribuer à la durabilité des systèmes de productions agricoles en Côte d’Ivoire, sur une durée pilote de trois (3) ans.

Le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricoles (FIRCA) a été désigné par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), comme maître d’œuvre pour assurer l’exécution technique et financière du FCIAD.

II. Objectifs du FCIAD et du Concours de l’Innovation Agricole Durable (CIAD)

L’objectif général du Fonds Compétitif pour l’Innovation Agricole Durable (FCIAD) est de contribuer à l’amélioration de la production agricole, animale, halieutique et forestière. Il devrait stimuler, faciliter et renforcer l’utilisation des innovations permettant d’améliorer ces productions.

Organisé annuellement, le Concours de l’Innovation Agricole Durable (CIAD) récompensera les meilleures innovations produites ou imaginées. Ce concours permettra ainsi de faire connaitre ces réalisations qui n’auraient pas forcément été portées à la connaissance des acteurs et aura également comme effet de créer une dynamique de communication autour de l’innovation en Agriculture et de promouvoir les inventeurs.

Le CIAD permettra de valoriser et gratifier des expériences réussies et des bonnes pratiques développées par des institutions ou des personnes engagées dans l’innovation. De manière spécifique les objectifs sont de :

  • récompenser et inciter les entreprises ou tout autre promoteur ayant développé un projet innovant afin d’instaurer une culture de l’innovation ;
  • promouvoir et médiatiser les résultats des projets d’innovation développés par les opérateurs économiques ;
  • œuvrer au rapprochement entre concepteurs d’innovations et utilisateurs finaux.

III. Champ d’application de l’Appel à Candidature

Les innovations devront impérativement être présentées dans une seule thématique couverte par le FCIAD à savoir :

  1. gestion durable de la fertilité des sols;
  2. gestion efficace de l’eau;
  3. mise au point d’itinéraires techniques innovants assurant la protection de l’environnement;
  4. lutte contre les maladies à parasites ou à virus et les insectes nuisibles qui affectent l’agriculture ivoirienne;
  5. amélioration de la qualité des produits et la bonne gestion des intrants.

IV. Participants au Concours de l’Innovation Agricole Durable

Peuvent participer au concours, quatre (04) catégories de candidats :

  • Entreprises agricoles et prestataires de services liés à l’agriculture : toute entreprise en activité implantée en Côte d’Ivoire, nommément représentée par l’un de ses dirigeants et travaillant sur un projet innovant ;
  • Établissements universitaires, centres, laboratoires ou unités de recherche (publics ou privés) : équipes d’universitaires ou de chercheurs représentées par leurs organismes de recherche en Côte d’Ivoire, qui travaillent sur un projet innovant ;
  • Start up / Jeunes Entrepreneurs : toutes jeunes entreprises ivoiriennes en phase de démarrage et jeunes entrepreneurs représentés par une personne majeure (ou équipe de personnes avec un porteur de projet principal), dont le projet porte sur la création/développement d’un produit/procédé innovant ;
  • Inventeurs indépendants : toute personne physique résidant en Côte d’Ivoire (ou équipe de personnes avec un porteur de projet principal), travaillant sur un projet innovant.

Ne peuvent pas concourir 

Les candidats (personnes morales ou physiques) non ivoiriens qui ne résident pas en Côte d’Ivoire, les membres des jurys, les experts sollicités dans le cadre du présent concours, ainsi que les membres de leur famille (conjoints, ascendants, descendants et collatéraux au premier degré), les employés du FIRCA et des partenaires qui travaillent autour de ce concours.

V. Méthodes de sélection des dossiers

Les dossiers des soumissionnaires seront évalués par un Jury, constitué des membres du Comité Scientifique et Technique du FCIAD.

Les trois premiers dossiers éligibles par thématique seront primés. En cas d’égalité, le jury procédera à un tirage au sort.

VI. Modalités de soumission

Le dossier de candidature peut être retiré au secrétariat de la Cellule de Coordination du FCIAD ou téléchargé sur le site web : www.firca.ci/fciad.

La proposition doit être rédigée en langue française et comporter les documents suivants conformément aux prescriptions du Dossier d’Appel à Candidature :

  1. une fiche d’inscription au concours ;
  2. une fiche de présentation du candidat ;
  3.  une lettre d’engagement signée par le postulant comportant une déclaration sur l’honneur certifiant être le propriétaire de l’innovation ou avoir tous les droits pour l’exploitation de cette innovation en Côte d’Ivoire ;
  4. une présentation détaillée de l’innovation.
  5. un résumé non confidentiel de l’innovation (en langue française, caractère Arial, corps 11, interlignage 1) d’une page maximum. Ce résumé pourra être publié sur les supports de communication du FCIAD. Aussi, devra-t-il être rédigé dans le but de permettre une parfaite compréhension de l’innovation et présenter de manière claire et précise les contributions qu’apportent cette innovation dans le domaine retenu.

Les dossiers pourront comporter des illustrations (photos ou schémas) claires et sans tâches, imprimées en haute définition et en couleur, insérées dans quatre (4) pages maximum, à la fin du dossier.

Une enveloppe ne comportant aucune indication permettant d’identifier son dépositaire, contiendra l’ensemble du dossier. Sur celle-ci doivent être mentionnés expressément :

  • « Concours pour l’Innovation Agricole Durable (CIAD) 2017 » ;
  • « Dossier de candidature pour la thématique…. » (Indiquer la thématique telle que précisée au point 2.2)
  • « A OUVRIR UNIQUEMENT EN SEANCE DU COMITE DES AGREMENTS ET DES MARCHES (CAM) ».
Cette enveloppe doit contenir le dossier de soumission en 8 exemplaires dont 1 original ainsi qu’une copie électronique sur CD-Rom ou clé USB.

VII. Lieu et date limite de soumission

Les offres doivent parvenir en huit (8) exemplaires dont un (01) original et sept (07) copies au plus tard le 02 Octobre 2017 à 15h00 (GMT) à l’adresse suivante :

FONDS INTERPROFESSIONNEL POUR LA RECHERCHE ET LE CONSEIL AGRICOLES (FIRCA)

01 BP 3726 Abidjan 01

Sis, II Plateaux, 7ème Tranche

Tel : 22 52 81 81 / Fax : 22 52 81 87

Email : ndiayeo@firca.ci // hbrouzro@firca.ci

Lancement de la 1ere édition du Concours de l'Innovation Agricole Durable (CIAD) Téléchargez le Dossier d'Appel à Candidature