Informations Détaillées sur :Pourriture puante.

   Photos
Nature du Parasite : Champignon
Organe végetal attaqué : Pivot, racines latérales et collet
Nom du parasite :   Sphaerostilbe repens
   
Symptðmes
Signes
• Présence de fructifications sous forme de petits cordons (rhizomorphes) noirs et aplatis, en forme étoilée, de 2 à 5 mm de large seulement dans la zone attaquée

La propagation de la maladie se fait par les spores formées sur les arbres morts et entrainées par l’eau et le vent

Cette maladie a un très faible impact économique
Méthodes de lutte
Lutte préventive :

Après abattage, élimination des supports nutritifs des parasites en retirant les souches, racines, et par brûlage des résidus de bois.

Lutte directe :

• Détection : dégager la terre au collet et sur les racines latérales et vérifier la présence de mycélium, de rhizomorphes (systématique et régulière pour tous les arbres de 2 ans à 4 ans ; par foyer dans les plantations de 5 ans et plus, à intervalles de temps de 6 mois, en fin de saison de pluie).
• Marquage des arbres malades et leurs voisins sains immédiats
• Abattage des arbres morts ou présentant des symptômes foliaires et brûlage des racines extirpées.
• Isolation des arbres par une tranchée circulaire 1 m de rayon autour du pivot, de 30-50 cm de large et 80 cm de profondeur

Traitement chimique :

• Avant l’application du produit, extirper les racines portant des rhizomorphes.

• Appliquer le produit au pied des arbres marqués. Le traitement est réalisé deux fois par an pendant trois ans.

Produits fongicides homologués en Côte d’Ivoire :
• Atémi S : 50 g/arbre
• Bayfidan 1G : 50 g/arb
• Vectra 15 G : 35 g/arb
• Sumi 8 1G : 30 g/arbre
• Caltex 300 TCMB : 2 L de bouillie / arbre
Périodes de traitement : périodes peu pluvieuses (Mars – Avril – Mai / Sept. – Oct. – Nov.), en début ou en fin de saison de pluie. Produits en formulation liquide en dehors des saisons pluvieuses.
Fréquence de traitement : une application semestrielle.

En replantation, faire l’empoisonnement rapide des tissus ligneux racinaires avec 2,4,5-T, puis brûlage des souches 9 à 10 mois après apport du nitrate de sodium.
 
 
 

Ecrire un Commentaire

*