+225 22 52 81 81 firca@firca.ci WEBMAIL

Ateliers de restitutions des prestations de Conseil Agricole Campagne 2013-2014

Dans le cadre du contrat de subvention FED/2013/313-667, le FIRCA a signé avec cinq (5) prestataires de service, des contrats pour l’assistance technique aux producteurs de coton. Ce sont : la Compagnie Ivoirienne pour le Développement des Textiles (CIDT), la Société d’Exportation Cotonnière d’OLAM SA (SECO), Ivoire Coton (IVC), la Compagnie Ivoirienne de Coton (CO.I.C.) et l’Union Régionale des Entreprises Coopératives de la zone des Savanes de Côte d’Ivoire (URECOS-CI). Au terme de la campagne 2013-2014, le FIRCA, en collaboration avec l’INTERCOTON, a organisé du 11 au 18 Mai 2014, sept (7) ateliers de restitution des prestations de conseil agricole exécutées par les structures sus mentionnées, dans les localités de Mankono, Korhogo, Boundiali, M’Bengué, Diawala, Ouangolo, Ferké.

Au total, 517 producteurs ont pris part aux sept (7) ateliers de restitution sur 560 attendus, soit 92 % de taux de présence.

Ces ateliers de restitution ont permis aux producteurs d’échanger directement avec les structures d’encadrement et de faire des propositions pour une amélioration de l’assistance technique,

Les échanges avec les producteurs ont été animés par les représentants du Ministère de l’agriculture (MINAGRI), de l’Ordonnateur National Suppléant du FED (ONS), du Conseil du Coton et de l’Anacarde, de l’INTERCOTON, de la Fédération des Producteurs de Coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI) et du FIRCA, ainsi que de l’Assistant Technique du FLEX. Ont également pris part à ces atelier,  les consultants ayant réalisé la première mission de suivi-évaluation interne chez les différents prestataires de services.

Dans chaque localité, les prestataires ont fait le point des activités de conseil agricole réalisées pour le compte des producteurs. Leurs interventions se sont articulées autour de la présentation de la zone d’encadrement, des moyens matériels et humains mis en œuvre, du bilan des activités de vulgarisation, de formation, de modernisation et toute autre activité menée au cour de la campagne 2013-2014, des difficultés rencontrées dans l’exécution de la mission et des propositions d’amélioration.

Résultats techniques des prestataires

Difficultés rencontrées par les prestataires

  • Les prestataires ont rencontré quelques difficultés au nombre desquelles :
  • la sécheresse en période de semis,
  • l’engrais NPK complexe déficient en soufre,
  • la mauvaise qualité de la semence.

Observations des producteurs

  • Les producteurs ont Relevé les préoccupations suivantes :
  • le nombre  insuffisant de conseillers agricoles,
  •  la cherté des intrants, le faible prix d’achat du coton graine qui ne leur permet pas d’amortir le coût des intrants ;
  • la mise en place tardive des intrants,
  • la forte dégradation des pistes cotonnières, entraînant des difficultés dans la mise en place des intrants et dans l’enlèvement du coton graine ; l’insuffisance des bœufs et du matériel de culture attelée mis en place ;
  •  l’insuffisance de la semence coton due à la qualité moyenne de la semence et au manque de pluie entrainant des re-semis fréquents ;
  •  la fixation tardive des prix des herbicides;
  •  les dégâts des cultures par les bœufs.

Par ailleurs, les producteurs ont émis le vœu d’avoir des rencontres périodiques avec les dirigeants de la filière.
Toutes ces préoccupations ont trouvé des réponses auprès des prestataires qui ont pris l’engagement d’y remédier au cours de la prochaine campagne.

Le Directeur du Département Cultures d’Exportation et Productions Forestières du FIRCA, M. N’DIAYE Oumar a rassuré les producteurs qui se plaignent de la pauvreté de leur sol, qu’une activité de recherche menée dans le cadre de la subvention de l’Union Européen pour la relance de la recherche cotonnière, est en cours d’exécution par le CNRA. Il a aussi félicité les prestataires pour tous les efforts déployés pour la bonne conduite de la campagne 2013-2014 et les a exhortés à poursuivre dans leur élan afin de porter le rendement national moyen à 1 200 kg/ha.

Le représentant de la CCCCI-UE, a quant à lui,  remercié les producteurs pour leur mobilisation massive et a rappelé le principal objectif de la subvention de l’Union Européenne qui est d’améliorer leurs revenus. Il a annoncé aux producteurs la mise à disposition, dans les prochains mois, de bœufs de culture attelée dans tout le bassin cotonnier.

Le représentant du Conseil du Coton et de l’Anacarde a remercié l’Union Européenne, qui accompagne la Filière depuis la crise. Il a également dit sa reconnaissance au Ministère de l’Agriculture, au FIRCA et aux prestataires du conseil agricole qui œuvrent  à la réduction de la pauvreté dans le bassin cotonnier. Aux producteurs, il a demandé de veiller à la qualité du coton (éviter surtout de mouiller le coton) et éviter de vendre les engrais et intrants subventionnés.

Le représentant d’INTERCOTON a tenu à remercier les prestataires pour avoir mis à la disposition des producteurs  des bœufs de culture attelée.

Le représentant de la FPC-CI a apprécié à la présence massive des producteurs à ces ateliers de restitution des activités du conseil agricole et exprimé sa satisfaction vis-à-vis des prestations reçues.
Pour clore, le représentant du DGPSA du MINAGRI a remercié tous les acteurs qui ont participé à la réussite des ateliers de restitution des activités du conseil agricole. Il est intervenu sur les dégâts de bœufs de culture attelée, la qualité du coton graine et la bonne utilisation des engrais subventionnés.

Cette première expérience de restitution des activités de conseil agricole avec la participation du Ministère de l’Agriculture et la Cellule de Coordination de la Coopération Côte d’Ivoire-Union Européenne, ainsi que de tous les acteurs de la Filière Coton a tenu toutes ses promesses.

Leave a Reply